Efforts des vagues sur le pont des navires vraquiers type Capesize ou Panamax

AuthorsG.Gaillarde
Conference/Journal99 session of the Association Technique Maritime et Aeronautique ATMA, Paris
DateJan 1, 2001
Le naufrage du derbyshire et ses conséquences
Le Derbyshire, navire vraquier de 294 mètres, sombra avec ses 44 membres d'équipage alors qu'il rencontrait le typhon Orchid dans la nuit du 9 au 10 Septembre 1980 au large du Japon. Sa perte, qui n'a pas fait de vague pendant près de 20 ans, à part dans l'opinion publique britannique, est aujourd'hui à l'origine d'une étude scientifique sans précédent ordonnée par le ministère des transports et la haute cour de justice britanniques. Les résultats de cette étude seront mis à la disposition de l'Organisation Maritime Internationale et des membres de l' IACS (Association Internationale des Sociétés de Classification) afin de leur permettre de réviser les réglementations en vigueur et d'élaborer de nouvelles normes de sécurité concernant ces navires. Cette présentation retrace l'histoire du Derbyshire et le rôle joué par le Maritime Research Institute Netherlands (MARIN) dans la compréhension de l'accident. Elle détaille l'ensemble des moyens d'essais mis en oeuvre pour évaluer les risques de rupture de panneaux d'écoutille sur les navires vraquiers de conception récente.